Croquez la Gaspésie 

avec Isabel Richer

L'histoire d’amour D'Isabel avec la Gaspésie débute il y a plusieurs années, avec le tournage de L’ombre de l’épervier, dont une grande partie se déroule au parc national de Forillon,

près de Gaspé. Elle se lie alors d’amitié avec Claudine Roy,

qui s’occupe du service de traiteur…

et qui devient peu après la cofondatrice de la TDLG.

 

Elle est depuis la porte-parole à vie des Grandes Traversées de la Gaspésie pour notre plus grand plaisir à tous.

 

Épaule d'agneau gaspésien

braisée au sapin baumier

Pour 6 à 8 personnes

Une épaule d’agneau gaspésien (avec os) Les Bergeries du Margot - L'Agneau de la baie
60 ou 75 ml (4 ou 5 c. à soupe) de moutarde au choix

Les Moutardes Legros
Quelques gousses d’ail
Un bon trait d’huile de cameline - Nature Highland
30 ml (2 c. à soupe) de sapin baumier sécher - Gaspésie Sauvage
4 ou 5 filets d’anchois
250 ml (1 tasse) de vin blanc sec
Poivre du moulin

Sortir l’épaule du frigo au moins 1h avant la préparation.


Préchauffer le four à 165°C (325°F).

 

Faire une purée avec la moutarde, les anchois hachés fin, l’ail écrasée, et l’huile. Badigeonner l’épaule de cette purée. Émietter le sapin baumier et saupoudrer sur la pièce de viande. Poivrer. Saler un peu seulement car les anchois le sont déjà.

 

Faire chauffer une cocotte allant au four (type Creuset) sur un feux élevé avec un peu d’huile de cameline. Faire dorer l’épaule quelques minutes sur toutes ses faces. Ajouter le vin blanc. Retirer du feu.

 

Couvrir et enfourner durant 3h30 minutes.

 

Retourner la viande 2 ou 3 fois durant la cuisson en l’arrosant de son jus. Si le niveau de liquide baisse trop ( à moins de 2-3 cm) ajouter un peu de vin blanc.

 

La viande se découpera à la cuillère et ça sentira le paradis dans ta maison.