Croquez la Gaspésie 

Nos Ambassadeurs

Rémy Michaud

 

Animé d’une grande soif de savoir et d’une passion incontestable pour son métier, Rémy Michaud crée depuis plus de 20 ans des plats qui séduisent les papilles et réchauffent les coeurs.

Ce fier natif de la Gaspésie voue une grande admiration pour les producteurs du Québec et se fait un devoir de toujours mettre de l’avant les produits de qualité cultivés ou élevés chez-nous.

 

Diplômé de l’École Hôtelière de la Capitale, Rémy Michaud

évolue dans le domaine de la restauration depuis de nombreuses années. Il a fait son entrée dans de réputés restaurants comme le Serge Bruyère, a également été Sous-Chef au Loews Le Concorde et Chef Exécutif et directeur de la restauration au Loews

Le Vogue à Montréal.

 

Après son départ comme Chef Exécutif du AML Louis Jolliet

il fit l’ouverture du nouveau restaurant du Casino de Charlevoix.

Par la suite, il se dirigea dans sa région natale pour se rapprocher de sa famille en occupant le poste de Chef Exécutif du Gîte du Mont- Albert. Après une escapade à Québec comme Chef à l’Hôtel Pur, Rémy exerce maintenant sa passion du métier comme

Chef cuisinier à Paris à la Délégation générale du Québec.

Osso bucco de baudroie,

ratatouille et couscous

Pour 4 personnes
Temps moyen de préparation : 45 minutes
Cuisson : 1h45

Ratatouille

  • 2 aubergines - D'un jardin local de votre choix
  • 4 courgettes vertes
  • 6 tomates bien fermes
  • 1 gros oignon espagnol
  • 3 gousses d’ail
  • 30 g de pâte tomate
  • 15 g d’herbes de Provence
  • ou autres fines herbes de vos jardins
  • Fleur de sel et poivre du moulin

Couscous

  • 500 ml (2 tasses) de coucous de Jérusalem
  • 1 litre (4 tasses) d’eau
  • 1 bouquet d’aneth frais
  • Jus de 1 lime
  • Fleur de sel et poivre du moulin

Baudroie

  • 600 g (1 1/3 lb) de filet de baudroie (lotte)
  • avec épine dorsale - Cusimer - Mont-Louis
  • 250 ml (1 tasse) de fumet de poisson du marché
  • Zeste de 1 lime

Si vous me demandez comment cuit-on le poisson en Gaspésie? Je vous dirai me rappeler comment ma feue mère, Gislaine, le faisait régulièrement durant mon enfance dans cette belle région côtière. À l’anglaise, farine, oeuf, sel, poivre et servi avec des patates bouillies! Aussi simple! Que ça soit de la morue, du caplan, du flétan ou autre.


Par contre, pourquoi ne pas sortir du cadre traditionnel et s’éclater? Je vous propose un Osso bucco de baudroie, aussi appelé lotte, ratatouille niçoise et couscous israélien.


Préparation de la ratatouille

Couper tous les ingrédients en cube de 2 cm et hacher l’ail finement. Dans une casserole, faire blondir l’oignon et l’ail de 1 à 2 minutes dans un peu d’huile d’olive et de beure.

Ajouter les cubes de légumes, la pâte tomate et les épices. Couvrir et cuire 30 minutes à feu moyen. Par la suite, retirer le couvercle et laisser mijoter 30 minutes supplémentaires ou jusqu’à ce que la ratatouille ait épaissie de façon consistante. Rectifier l’assaisonnement.


Préparation du couscous

Dans un chaudron, ajouter tous les ingrédients sauf l’aneth. Laisser cuire à feu moyen durant 10-15 minutes ou jusqu’à ce que le couscous ait absorbé tout le liquide et soit tendre.

Ajouter l’aneth ciselé et assaisonner.


Préparation du baudroie

Dans une cocotte, mettre la ratatouille, le fumet et bien mélanger. Introduire le baudroie préalablement coupé en gros morceaux, tout en conservant l’épine dorsale. Mettre au

four et faire cuire 30 minutes à 375oC. À la fin de la cuisson, ajouter le zeste de lime.

Servir sur un nid de coucous et décorer d’un tronçon de fenouil poêlé.